A BLANKET FOR THE LONELY

Travail en cours à l’occasion d’une résidence au Leveld Kunstnartun à Ål, Norvège, juin 2022
Projet de patchwork tricoté avec des laines teintes aux lichens

Le lichen n’est jamais seul, il s’auto-accompagne puisque vivent en lui l’algue et le champignon. Il tient également compagnie aux arbres, aux rochers, à toutes celles et tous ceux sur qui il pousse.
Mais qu’en est-il de ces êtres qui vivent sans symbiose, les esseulé.es ? Ce projet de couverture en patchwork propose d’offrir l’expérience de la symbiose à qui en ressent le besoin.
Les couleurs du patchwork dépendront des teintes obtenues avec les lichens locaux (mais également d’autres ressources telles que écorces de bouleau, baies, pommes de pin…).
Sa composition s’inspire directement des motifs formés par les lichens et la sédimentation sur les rochers rencontrés dans les bois autour du centre d’art, et qui forment de troublantes cartographies miniatures d’un monde auquel nous humain.es n’avons pas accès.